« Dénaturation »

Du 8 mars au 31 mars : partie 1

Du 5 avril au 21 avril : partie 2

Vernissage le 5 avril à 18h30

Raphaël Bouyer, né en 1991, vit et travaille à Toulouse. Tout jeune artiste, il joue une partition enlevée et grave avec son exposition  » dénaturation » comprenant les divergents, dénaturation et ordinary live. Raphaël Bouyer qui offre à voir des oeuvres figuratives a déjà une pratique éprouvée et un style qui lui est propre. Avec retenue et distanciation, sa peinture met en scène des personnages éprouvés par un monde inhumain. Que ce soit des hommes en position du condamné à mort écrasé par une architecture de béton et entouré par un smog aux couleurs brutales ou d’autres avec leur masque de fin du monde. Cette figuration narrative donne au travail de Raphaël Bouyer une connotation politique en plaçant le spectateur face à l’innommable de la condition humaine

La volonté de la galerie est de montrer une exposition exhaustive de cet artiste qui travaille par thèmes distincts, que ce soit les « divergents », les « ordinary lives », les « conséquences » mais aussi des œuvres qui ne font pas partie de séries mais qui restent propres à l’iconographie de Raphaël Bouyer.